Gouvernement du Québec

Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec

Manchettes précédentes

Volet flore

Intégration de données sur les bryophytes

Dans le contexte du « Protocole d’entente intergouvernementale canadienne relatif au partage de connaissances sur la biodiversité au Québec et au développement du Centre de données sur le patrimoine naturel du Québec » conclu en 2006, une révision de la liste des bryophytes du Québec a été effectuée par Jean Faubert, un de nos rares bryologues québécois. Une liste préliminaire d’espèces les plus rares a aussi été élaborée et caractérisée dans le système du CDPNQ. Celle-ci devrait servir de base à l’ajout de certaines espèces à la liste des plantes susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables.

Consultation des experts québécois en plantes rares

Dans le cadre du processus de révision de la liste des plantes susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables, un comité ad hoc d’experts québécois en plantes rares formé d’universitaires, de chercheurs, de professionnels et d’amateurs accomplis, a été réuni pour examiner les amendements envisagés sur la base de l’information consignée au CDPNQ et des propositions des personnes consultées. Les changements suggérés sont en cours d’analyse et une liste révisée sera proposée sous peu pour adoption par le gouvernement.

 

Découvertes significatives et travaux réalisés (volet flore)

2004

  • Dans le contexte de la préparation d'un rapport de situation sur l’aster à feuilles de linaire (Ionactis linariifolia), les travaux d’inventaire des populations ont permis de découvrir 4 nouvelles occurences et de confirmer la disparition de 4 autres.

  • En collaboration avec Environnement Canada, un inventaire a été réalisé sur certaines propriétés fédérales. Il a permis de relocaliser la seule occurrence actuellement connue de Carex trichocarpa au Québec. De plus, de nouvelles occurrences ont été découvertes pour Asclepias exaltata, Carex sartwellii et Sanicula canadensis var. canadensis, toutes connues de moins de 6 occurrences récentes au Québec (rang de priorité pour la conservation de S1).

  • Un inventaire dans les monts Chic-Chocs en Gaspésie (massif du mont Logan et mont Blanc) a permis de relocaliser plusieurs occurrences historiques, dont une de Packera cymbalaria, une espèce menacée, et une autre de Saxifraga gaspensis, une espèce endémique au Québec connue de seulement 5 occurrences.

  • Un inventaire réalisé pour le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs dans la région Centre-du-Québec, a permis de découvrir une nouvelle occurrence d'Erigeron philadelphicus subsp. provancheri. Les autres occurrences de cette espèce sont principalement concentrées dans la région de Québec.

 2003

  • Un inventaire des talus d’éboulis en Gaspésie réalisé pour le ministère de l’Environnement a permis la découverte de nombreuses occurences, notamment pour l'Erigeron compositus et le Calamagrostis purpurascens. Le Carex deweyana var. collectanea, taxon endémique au Québec qui n’avait pas été vu depuis plus de 50 ans a aussi été redécouvert.

  • Un inventaire aux îles Mingan en collaboration avec Parcs Canada a conduit à la redécouverte dans l’archipel des occurrences répertoriées pour ce territoire du Taraxacum laurentianum, une espèce endémique, et à la découverte de deux nouvelles occurrences de Botrychium ascendens, une éventuelle addition à la liste des espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables.

  • Une nouvelle occurrence d’Aplectrum hyemale a été recensée en Montérégie. C’est seulement la troisième occurrence québécoise existante pour cette espèce.

  • L’unique occurrence existante au Québec de Sanicula canadensis var. canadensis a été retrouvée en Montérégie.

 

Nouveautés

Manchettes précédentes (faune et flore)

Manchettes précédentes (faune)